Usines de fabrication de panneaux : comment traiter les émissions de poussières de bois et l’évacuation des copeaux dans une production de panneaux agglomérés mélaminés ?

Les usines de fabrication de panneaux qu'ils soient agglomérés ou mélaminés (panneaux de particules de bois, décoratifs, agencement, revêtus, stratifiés...) génèrent de la poussière du bois lors des différentes opérations et process de fabrication.

La production des panneaux se fait généralement en continu et en suivant six opérations sur des chaînes importantes :
Poussières bois, sciures, copeaux : aspiration, filtration et transfert
01

Le débit

(mise en copeaux, en lamelles ou en fibres)
04

L'encollage et la conformation

02

Le séchage à faible humidité

05

Le pressage à chaud

(en continu ou en discontinu)
03

Le tri et le classement

06

La finition

(ponçage, équarrissage, etc.)
Ces opérations se font sur des chaînes travaillant 24H/24 avec des presses en continu ou en discontinu. Les produits fabriqués sont les OSB, les panneaux de particules et les panneaux de fibre.

Plusieurs étapes de cette fabrication nécessiteront un système d’aspiration :
L'écorcage
Les troncs sont écorcés.
La division
Les copeaux ou les strands doivent ensuite être divisés en différentes fractions en fonction de leur taille afin de pouvoir former les couches du panneau.
Captage des poussières, sciures et copeaux de bois - VLE

Comment aspirer les poussières de bois dans la fabrication des panneaux ?

Le traitement des poussières de bois par le captage à la source

Les poussières de bois et métal étant abrasives, on utilisera des réseaux de tuyauteries adaptés comme les tuyauteries de la série GALFAC.

Pour assurer le captage des poussières et copeaux (dépoussiérage de l'air), et au regard de la concentration de matière dans les flux d’air, nous privilégions la gamme Cyclofiltre bois pour l'ameublement permettant d’éliminer par la force centrifuge 95% des poussières et copeaux avant la filtration secondaire.

Traiter les poussières de bois ATEX en scierie

Les poussières de bois sont classées ATEX.
Ce risque oblige la mise en place de composants répondant à la certification ATEX comme les découpleurs d’explosion et les clapets anti-retour de flamme et de souffle.

Transférer les poussières et copeaux de bois dans les process de fabrication de panneaux

Le transfert des poussières de bois

A la sortie du Cyclofiltre, les poussières et copeaux de bois récupérés peuvent être transférés à l'aide d'un transport pneumatique. Le Cyclofiltre bois 4Y permet d’évacuer par gravité les poussières et copeaux vers une benne ou un big-bag. Le Cyclofiltre bois 4X, moins haut, permet d’évacuer les poussières et copeaux par un transport pneumatique.

Ce combustible peut être transféré vers des silos de stockage ou dans certain cas vers une chaudière ou presse à briquettes pour un gain énergétique et de productivité. 

Poussières bois, sciures, copeaux : aspiration, filtration et transfert

Le transport pneumatique grâce aux ventilateurs bois centrifuges

Nos ventilateurs bois centrifuges permettent le transfert des poussières et copeaux sur des longueurs importantes. Ils répondent à la certification ATEX et sont conçus pour atteindre une performance énergétique très élevée.

Comment stocker les poussières et copeaux de bois dans le process de fabrication de panneau

Le stockage des poussières en silo

La grande quantité de poussières et copeaux récupérés est stockée dans des silos de stockage bois répondant également à la réglementation ATEX. 

La récupération en big-bag ou benne

A l'inverse du stockage en silo, nos solutions permettent également la récupération des déchets en big-bag à la sortie de nos Cyclofiltres bois. Dans des unités de fabrication moyenne, les poussières et copeaux seront stockées dans des belles ATEX prévues pour un transport routier.

Poussières bois, sciures, copeaux : aspiration, filtration et transfert

Vous êtes un intégrateur - installateur ?

Réglementation concernant les poussières de bois

Les travaux exposants aux poussières de bois figurant sur la liste des procédés cancérogènes (arrêté du 5 janvier 1993 modifié), des mesures de prévention particulières et un suivi individuel renforcé de l'état de santé sont applicables aux travailleurs exposés aux poussières de bois (articles R. 4412-59 à R. 4412-93 du Code du travail relatifs aux dispositions particulières aux agents chimiques dangereux cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction).

Quatre guides de bonnes pratiques de l’INRS concernant les poussières de bois :

Les poussières peuvent provoquer des explosions, pour limiter ces risques des solutions existent et doivent être conforme à la Directive ATEX.

Retrouvez plus d’information dans notre espace Réglementations.